Bruno Koné : les chefs de guerre inculpés sont des combattants pour la démocratie

chef_guerreSelon le ministre Koné Bruno porte parole du gouvernement Ouattara, les soldats pro-Ouattara mis en examen récemment par la justice ivoirienne sont des combattants pour la démocratie.

Parlant de ces derniers il dira ceci :  « Les jeunes gens qui ont pris les arme pour imposer la démocratie ont été inculpé, et la justice suivra son cour « .

Pour de nombreux ivoiriens qui ont perdu toute confiance en la justice de leur pays, cette mise en examen est une parodie de justice, qui ne vise qu’à soustraire ces anciens seigneurs de guerre des poursuites de la CPI.
Ce serait d’ailleurs ce qui justifierait le refus de Ouattara de livrer madame Gbagbo à la CPI qui insiste pourtant à juger cette dernière.
Quand on sait avec quelle célérité Ouattara a fait livrer Gbagbo et Blé Goudé qui a été arrêté longtemps après madame Gbagbo, il n’y a pas de doute que ce refus d’accéder à la demande de la CPI n’est pas guider par un élan de générosité, encore moins par un souci d’affirmation d’une quelconque souveraineté nationale face à la justice internationale.
Les jours à venir situeront sur la stratégie réelle de Ouattara, car comme on le dit en Côte d’Ivoire: « on a beau cacher une grossesse à ses débuts, elle finit par apparaître au grand jour, si l’enfant qui se trouve dans le ventre est viable ».

Adou Basile Pour ivoireinfo.com

Related posts:

Regarder "Conférence débat à Paris : Dr Doumbia Major fait le bilan de Ouattara" sur YouTu...
Les microbes sèment la panique et tuent dans les quartiers d'Abidjan
Ouattara est un adepte notoire du clientélisme et du népotisme

Partagez cet article

Vous devez être connecté pour poster un commentaire Connexion